Association d’aide aux mal voyants recherche un traducteur bénévole pour traduire un texte coréen en français

mardi 23 décembre 2014

L’association (Loi 1901) Les Doigts Qui Rêvent crée des albums tactiles illustrés pour tous les enfants, accessibles (partage entre les deux communautés) aux enfants aveugles et malvoyants sévères (et aux parents aveugles). L’atelier de fabrication est un chantier d’insertion à Dijon. Ils ont aussi une collection d’ouvrages (Corpus Tactilis) pour les parents et professionnels qui travaillent auprès de ces enfants. Il existe peu d’ouvrages sur la cécité (théorie, pratique) dans chaque pays, et il y a peu de lecteurs concernés mais seuls ces ouvrages du monde entier peuvent aider à changer les pratiques. Ils ne peuvent pas rémunérer les traducteurs car le "marché" de leurs lecteurs ne permet pas de "rentabiliser" et il n’existe aucune subvention pour les traductions en sciences humaines. Ils ont une quinzaine d’enseignants bénévoles qui aident pour l’anglais, l’allemand, l’italien, l’espagnol, le portugais, depuis 2008.

Ils recherchent actuellement une personne qui pourrait traduire deux pages de plusieurs chapitres d’un ouvrage coréen sur l’image tactile, une sorte de sondage, pour être sûr que l’ouvrage entier vaudra la peine d’être traduit en français.