Faut-il conserver l’enseignement des langues vivantes en primaire ? : une question à l’ordre du jour en France dans les années… 1880

dimanche 26 avril 2015
 Michel MOREL

​Christian Puren publie et commente sur son site des extraits d’un article publié en 1888 par un enseignant, un certain N.M. Maigrot, à propos de l’enseignement des langues vivantes à l’époque généralisé dans les « classes élémentaires des lycées » de 9e, 8e et 7e (actuelles classes de CE2, CM1 et CM2). Il y explique pourquoi, alors qu’il était jusqu’alors favorable à cet enseignement, il a fini par passer « dans le camp opposé ».
La suppression de l’enseignement des langues vivantes à l’école élémentaire n’est certes pas à l’ordre du jour en 2015, mais on trouve dans les causes de l’échec de l’expérience des années 1880 dénoncées par N.M. Maigrot certaines raisons de la relative inefficacité de cet enseignement aujourd’hui et des difficultés actuellement rencontrées par les professeurs avec leurs élèves de sixième.
La principale leçon qu’on en tire est que l’« administration supérieure » de l’Éducation nationale ignore avec constance qu’on ne peut vouloir la fin sans vouloir les moyens.

Lire l’article sur le site de C. Puren.


Site de Christian Puren

50/132
132/132
35/132
20/132
7/132
13/132
12/132
68/132
9/132
14/132
12/132
25/132
32/132
7/132
19/132
10/132
7/132
7/132
21/132
43/132
23/132
22/132
8/132
17/132
8/132
8/132
32/132
15/132
30/132
23/132
11/132
9/132
14/132
16/132
19/132
22/132
8/132
15/132
10/132
8/132
16/132
54/132
20/132
10/132
19/132
7/132
10/132

Si vous désirez recevoir notre lettre d’information envoyez un message vide à cette adresse :
lettres-subscribe@aplv-languesmodernes.org

JPEG - 40.8 ko
Découvrez nos ouvrages en Anglais, Allemand, Espagnol et FLE