Teenage apathy for speaking Welsh reveals struggle to keep it as a living language

mercredi 18 novembre 2015

Dans cet article daté du 18 novembre 2015 Daniel Evans, chercheur à l’Université de Cardiff, expose les résultats d’une enquête menée auprès de 800 adolescents Gallois. Ces jeunes pensent qu’il est important que le Gallois reste une langue vivante mais moins de la moitié pensent qu’il le parleront encore quand ils seront adultes.

Article (en anglais) sur The Conversation.