Les Langues Modernes n°4/2015 : « Enseigner et apprendre les langues orientales à l’université : quelles approches ? »

jeudi 17 décembre 2015

« La note du Président » par Jean-Marc Delagneau [Revue, et site en accès libre]
« Clin d’œil » par Benoît Cliquet [Revue, et site en accès libre]
« Éditorial » par Pascal Lenoir [Revue, et site en accès libre]

Dossier coordonné par Monica Masperi, Mariarosaria Gianninoto et Lynne Franjié

« Introduction » par Mariarosaria Gianninoto, Lynne Franjié et Monica Masperi

[Revue]

« L’écriture chinoise : entre universaux et spécificités » par Zhitang Drocourt

[Revue]

Mots-clés : écriture chinoise, approche « idéographique », universaux de l’écriture linguistique, enseignement à l’université.

« Une expérience d’enseignement-apprentissage raisonné des caractères » par Bernard Allanic

[Revue]
Résumé
De nouvelles méthodes d’enseignement de la langue et de l’écriture chinoises sont apparues depuis quinze ans en France. Elles rompent avec l’approche didactique dominante de l’enseignement dispersé du vocabulaire au fil des textes et n’imposent plus aux apprenants d’avoir à apprendre à écrire tout ce qu’ils apprennent à dire. Certaines d’entre elles sélectionnent avec soin les caractères à enseigner de façon à optimiser leur mémorisation par les apprenants. Ce sont ce qu’on peut appeler des « méthodes d’enseignement apprentissage raisonné des caractères », qui sont à la fois respectueuses de la logique graphique et de la cohérence du chinois écrit et également respectueuse du processus cognitif de mémorisation.

Mots-clés : enseignement apprentissage raisonné, disjonction oral/écrit ; primogrammes, caractères-premiers, composant non autonome, processus cognitif.

« La « clé » des sinogrammes : sésame d’une institution et verrou didactique » par Yoann Goudin

[Revue]

« Didactique du turc à destination d’un public francophone universitaire » par Celile Eren Okten et Marie-Hélène Sauner-Leroy

[Revue, annexes ci-dessous]

PDF - 2.4 Mo
Annexes à l’article « Didactique du turc à destination d’un public francophone universitaire »

Errat à l’article « Didactique du turc à destination d’un public francophone universitaire »
page 46, à la place de :
Par exemple, le mot ’individu’ peut être rendu par « ert », terme d’origine arabe emprunté par le turc sous sa forme persane, ou bien « irey », terme apparu après la réforme de la langue.

lire :
Par exemple, le mot ’individu’ peut être rendu par « fert », terme d’origine arabe emprunté par le turc sous sa forme persane, ou bien « birey », terme apparu après la réforme de la langue.

« Apports du CECRL à l’enseignement du japonais en France » par Jean Bazantay

[Revue]

« La médiation linguistique avec une perspective actionnelle dans l’enseignement du japonais » par Tomoko Higashi

[Revue]
Résumé
L’apport le plus significatif du CECRL à l’enseignement/apprentissage du japonais est de notre point de vue la mise en lumière de l’aspect actionnel de cette langue. Partant de ce constat, nous tâcherons de mettre en évidence l’intérêt des activités de médiation linguistique favorisant la prise de conscience de l’altérité et la distanciation du français par une nouvelle mise en regard des deux langues. Afin d’illustrer cette approche, nous présenterons une série d’activités autour des expressions des émotions.

Mots-clés : CECRL, japonais, médiation linguistique, actionnel, expressions des émotions, activités de sensibilisation.

« Le rapport à l’altérité dans l’enseignement de l’arabe langue étrangère » par Rima Labban

[Revue]
Résumé
La compétence sociolinguistique du CECRL concerne l’apprentissage du « savoir-être » lié aux relations entre les personnes, mais elle est difficile à mettre en œuvre dans le cadre de l’enseignement, en raison de son ancrage dans les pratiques sociales. En arabe, cette compétence trouve sa manifestation la plus évidente dans la diversité des dialectes, avec l’usage des salutations et des formes de politesse. Dans cet article, nous présentons un aperçu de cette complexité à partir d’un exemple de texte issu de notre enseignement de compréhension-expression destiné aux étudiants débutants à l’Université.

Mots-clés : Compétence sociolinguistique, arabe langue étrangère, CECRL, altérité, dialectes, salutations, politesse.

Abstract
The sociolinguistic competence of the European language framework deals with the learning of the skills related to interactions between people, but it is somewhat difficult to implement it in the institutional context, due to its anchoring in social practices. In Arabic, this competence finds its clearest manifestation in the diversity of dialects, with the use of greetings and forms of politeness. In this article, we present an overview of this complexity with an example of text used in our courses of comprehension and expression for beginners at University.

Keywords  : sociolinguistic competence, Arabic foreign language, European framework, otherness, dialects, greetings, politeness.

« Une nouvelle situation d’apprentissage pour la compréhension de l’oral » par Jing Guo et Elke Nissen

[Revue]

« L’apprentissage communautaire dans une webcollaboration » par Ya Rao

[Revue]

Mots-clés : chinois langue étrangère, webcollaboration, apprentissage communautaire, échange écrit et numérique.

Hors-thème

« L’enseignement du turc dans le système éducatif français » par Payam Salom

[Sur le site en accès libre ci-dessous]

PDF - 141.3 ko
L’enseignement du turc dans le système éducatif français
Compte rendu de lecture

« Le corps et la voix de l’enseignant : théorie et pratique, de Marion Tellier et Lucile Cadet (eds) par Jean-Luc Breton

[Sur le site en accès libre]

Livres reçus par Ulrich Hermann


Pour s’abonner aux Langues Modernes

Pour commander le numéro à l’unité.