Typographies arabes : comment faire bouger les lignes ? : un article du journal Le Monde du 19 décembre 2015

mercredi 30 décembre 2015

« Chaque lettre de l’alphabet arabe s’écrit à la fois détachée et ­attachée. Elle se trace aussi différemment selon qu’elle est placée au début, au milieu, à la fin d’un mot ou de façon isolée. ­Jusqu’à l’invention de l’informatique, ce fut donc un casse-tête technique de créer de nouvelles typographies arabes, mais les ­résistances ont aussi été culturelles. Aujourd’hui encore, les choses avancent très lentement. »
Lire l’article sur le Monde.fr