À propos de la « classe inversée » dans l’enseignement des langues

dimanche 21 février 2016
 Michel MOREL

Après la publication, le 23 décembre 2014, de son billet consacré à la « classe inversée » à l’université, Christian Puren présente dans cette nouvelle note de son blogue « les trois intérêts pédagogiques et didactiques de ce dispositif dans l’enseignement secondaire, en même temps que les dangers qu’il représente. »

On constatera qu’il ne prétend pas donner des leçons aux enseignants qui considèrent avoir trouvé là un « système » pour rendre plus efficace l’apprentissage des langues ou résoudre leurs problèmes pédagogiques, mais qu’il les invite au contraire à profiter de cette nouvelle occasion de s’interroger « sur les réponses, forcément plurielles et complexes, à apporter aux questions que pose l’enseignement-apprentissage » des langues.
Son blogue permet l’ajout de commentaires, invitant ainsi au dialogue.

Lien vers le billet et les commentaires.


Site de Christian Puren