Les Langues Modernes n° 3/2018 : « Grammaire ? Vous avez dit grammaire ? Représentations et pratiques enseignantes »

Dossier coordonné par Marie-Pascale Hamez et Myriam Pereiro
jeudi 30 août 2018
 Laure PESKINE

En cette première moitié du XXIe siècle ce dossier permet de faire le point sur les perspectives offertes à l’enseignement de la grammaire par la technologie et les modes d’enseignement actionnels dans un contexte où les dernières instructions ministérielles semblent réconcilier pratique de la langue et connaissance sur la langue.

« La note de la Présidente » [Revue, et site en accès libre]
« Clin d’œil » de Benoît Cliquet [Revue, et site en accès libre]
« Éditorial » par Émilie Perrichon [Revue, et site en accès libre]

Introduction par Marie-Pascale Hamez et Myriam Pereiro

« Former les stagiaires du CAPES à l’enseignement de la grammaire anglaise » par Hélène Josse

Résumé :
Les élèves qui apprennent une langue étrangère dans le système scolaire français ne disposent que de quelques heures d’enseignement en face-à-face par semaine. Parce qu’ils ne bénéficient pas d’une situation d’immersion, l’enseignement de la grammaire peut être vu comme un étayage pour développer leur compétence grammaticale, et partant leur compétence langagière. Mais alors, comment enseigner la grammaire pour que le temps qu’on lui consacre n’empiète pas sur la pratique des activités langagières ? Nous proposons une typologie des moments grammaticaux en cours de langue qui fait la part belle aux micro-interventions et précise ce que pourrait être une démarche de conscientisation utile et limitée.
Mots-clés :
conceptualisation, didactique de la grammaire, grammaire anglaise, moments grammaticaux
Abstract : Pupils learning English in secondary schools in France only spend a few hours a week with an English teacher. Teaching them grammar is thus seen as an accelerant, a prop that should help them develop their speaking and writing skills in an artificial environment. This article investigates how grammar should be taught to ensure that it does help students develop those skills and does not infringe on the little time they have to use English as a tool to achieve meaningful tasks. We offer a typology of grammatical moments for the English classroom that is more varied than what is usually advocated.
Key-words : conceptualisation, English grammar, grammar teaching, grammatical moments

« À quelles conditions la grammaire peut-elle favoriser le pourvoir de communication ? » par Maria-Alice Médioni

Résumé :
Victime, comme d’autres « entrées » répertoriées en Didactique des langues, du mouvement de balancier décrit par Puren, la grammaire est de retour dans la classe aujourd’hui, et ce, d’autant plus fort qu’elle répond aux attentes communes des élèves, parents et enseignants. Le travail d’observation du fonctionnement de la langue et de conceptualisation, notamment à partir de corpus, a sa place plus que jamais et à part entière dans la classe de langue. Mais une grammaire explicite favorise-t-elle l’acquisition de la langue ? Comment procéduraliser les connaissances déclaratives pour dépasser les connaissances uniquement déclaratives, permettre à l’apprenant de « donner le maximum de solidité à son pouvoir de communication » , et de construire une « grammaire du sujet parlant » .

Mots-clés :
Grammaire, fonctionnement de la langue, observation, conceptualisation, procéduralisation, évaluation formative, pouvoir de communication, sujet parlant

Abstract : like a number of other items, among those indexed in didactics of languages, grammar is just another victim of the pendulum movement described by Puren. But it is back in the class today, and all the more so, since it meets the common expectations of students, parents and teachers. The time dedicated to the observation of how the language works, and to its conceptualization, especially from corpus, has its place more than ever and fully in the language class.Yet does an explicit grammar is of any help towards the acquisition of the language ? How to « proceduralise » declarative knowledge into something that can go well beyond declarative knowledge, so that it becomes possible for a learner to « give the maximum of strength to his own communication power » , and to build a « grammar of the speaker »
Key-words : grammar, functioning of language, observation, conceptualization, proceduralisation, formative assessment, communication power, speaker

Grammaire et formation de futurs enseignants par Sophie Dufossé Sournin et Benoît Muller

PDF - 374.5 ko
Annexes à l’article « Grammaire et formation de futurs enseignants »

Résumé :
Cet article décrit l’élaboration d’un outil méthodologique en grammaire répondant à la demande des étudiants inscrits en 1re année de master Meef à l’Éspé de Limoges. Suite à un sondage mené au moment de l’examen terminal, nous avons interrogé le groupe entier afin d’avoir un retour sur l’apprentissage en anglais. La lecture des tableaux a montré une forte demande en formation grammaticale.
Fort de ce constat, nous avons souhaité élaborer un outil pédagogique de remise à niveau grammaticale en anglais à destination des futurs enseignants du secondaire français via un lien interactif disponible depuis l’espace Moodle de l’Éspé.
Mots-clés :
anglais, outil pédagogique, Lansad, autoformation, grammaire, Éspé

Abstract : The present study is a report on the design and implementation of a self-access educational framework in English grammar tailored out of ESP students’ needs analysis. A post-exam questionnaire showed that they consider courses in English grammar a priority. We thus developed an online tool meeting the academic demands of post-graduate future secondary education French teachers at Limoges Superior School of Education.
Key-words : English, ESP, self-access, pedagogical framework, grammar, Superior School of Education

« Les représentations des professeurs de FLE de Trinité-et-Tobago sur la grammaire du français » par Mathilde Dallier

Résumé :
Les représentations sociolinguistiques sont inhérentes à tout apprentissage en langue étrangère. Cette étude effectuée auprès de professeurs de français de Trinité-et-Tobago vise à évaluer dans quelle mesure leurs représentations de la grammaire peuvent influencer leur propre enseignement au sein de la salle de classe et par extension influencer l’apprenant. Ils ont été invités à répondre à un questionnaire portant sur leurs représentations générales de l’enseignement et de l’apprentissage de la grammaire en FLE, mettant au jour leurs pratiques actuelles en grammaire du FLE, leurs pratiques d’enseignement, leur propre opinion sur leur pratique de classe ainsi que le rôle du métalangage dans leur enseignement. Nous proposerons des pistes afin de travailler ces représentations, les faire évoluer et optimiser l’expérience grammaticale de l’apprenant.
Mots-clés :
Représentations, enseignement de la grammaire, français langue étrangère, enseignants, Trinité-et-Tobago, grammaire

Abstract : Learning a foreign language entails holding various sociolinguistic beliefs. This study took place in Trinidad and Tobago and aims at investigating how French teachers’ beliefs about grammar can influence their own teaching in the classroom and by extension influence the learner. They were asked to answer a questionnaire on their general beliefs about teaching and learning grammar in French as a foreign language (FLE), detailing their current practices in grammar, the type of teaching used, their own opinion about their class practice and the role of metalanguage in their teaching. This study will suggest ways to work on these beliefs, in order to get them to evolve and to optimize the grammatical experience of the foreign language learner.
Key-words : Beliefs, grammar teaching, French as a foreign language, teachers, Trinidad and Tobago, grammar

« Apprendre le FLE en modalité data-driven » par Sonia Di Vito

Résumé :
Le data-driven learning (DDL) ou apprentissage sur corpus (ASC) est une méthode d’apprentissage des langues centrée sur l’autonomisation qui favorise le développement chez l’apprenant d’habiletés d’observation et de recherche et qui lui apprend à apprendre. Les apprenants sont amenés à observer les faits langagiers, à élaborer des hypothèses et à les vérifier et à formuler ensuite la règle d’emploi de ces mêmes phénomènes langagiers. Dans cet article nous décrivons les phases initiales d’un projet qui vise à introduire l’emploi de corpus et l’analyse des concordances dans des cours de langue étrangère au collège pour aider les apprenants à s’approprier certains phénomènes grammaticaux du FLE en exploitant leurs capacités d’intuition, d’observation et de découverte.
Mots-clés : data-driven learning (apprentissage sur corpus), autonomisation, corpus, étude des concordances, observation, grammaire du FLE, élèves de collège, démarche inductive.

Abstract : data-driven learning(DDL) is a language learning methodology based on the learner becoming aware of linguistic phenomena through the analysis of authentic data.It aims to encourage the development of learners’ observational and researching skills to strengthen their self-reliance and to promote their ways of learning. Learners are incited to observe linguistic phenomena, to make assumptions on the functioning of language and to draft rules. In our paper we describe the beginning of a research project which aims at introducing corpus and concordance analyses in language learning for secondary school students to help them learn FFL grammar using their intuition and their abilities in observing and in discovering concordances.

Key-words : data-driven learning, self-reliance, corpus, concordance analyses, observation, FFL grammar, secondary school students, inductive approach

« Les outils de corpus pour repenser la grammaire » par Eva Schaeffer-Lacroix

Résumé :
Cet article présente des activités d’apprentissage d’une langue étrangère faisant appel aux outils de corpus, classées dans les catégories suivantes : organiser le travail sur la langue ; renoncer à la planification du travail sur la langue ; intégrer la grammaire dans un projet complexe. Nous plaidons pour une grammaire opérationnelle façonnée pour et avec les apprenants. Un exemple du terrain illustre le point de vue que la discussion métalinguistique alimentée par l’observation d’occurrences de corpus est l’un des moyens pertinents pour repenser la grammaire.
Mots-clés :
corpus, grammaire, activités d’apprentissage

Abstract : This article presents three corpus-based language learning settings : providing grammar tasks ; leaving out grammar tasks ; integrating grammar tasks into a complex learning scenario. Grammar is considered as an operational cognitive tool shaped together by the learners and the teacher. The presented data highlight the position that corpus-based metalinguistic discussions help reconceive grammar.
Key-words  : corpus, grammar, learning tasks

« Les corpus et les TIC comme aide à la découverte des langues » par Alex Boulton

Résumé :
L’enseignant joue souvent le rôle de médiateur entre l’apprenant et la langue cible. Il est toutefois possible de donner à l’apprenant un accès direct aux données langagières ; les outils et techniques de la linguistique de corpus offrent un moyen parmi d’autres de structurer ce contact. Cet article résume les principes et présente brièvement quelques arguments pour et contre un apprentissage sur corpus (ASC). Ensuite, nous fournissons quelques exemples de l’utilisation des corpus pour l’apprentissage de l’anglais langue étrangère – différents types de concordanciers mais aussi des outils plus accessibles qui permettent une forme d’ASC plus intuitif. Enfin, nous résumons les résultats des recherches dans le domaine à ce jour qui se révèlent extrêmement encourageants.

Mots-clés :
apprentissage sur corpus, linguistique de corpus, didactique des langues, TIC et apprentissage

Abstract : One of a teacher’s many roles is as mediator between the learner and the target language. It is however possible to give the learner direct access to language data, and the tools and techniques of corpus linguistics suggest one way to structure this contact. The present paper summarises the principles and a number of arguments for and against data-driven learning (DDL), and provides a number of examples of how a corpus approach can be used in learning English as a foreign language – different types of concordancer as well as more familiar and accessible tools for a softer, more intuitive form of DDL. The paper ends with an overview of research results to date and finds the field greatly promising.
Key-words : Data-driven learning, corpus linguistics, applied linguistics, learning with ICT

« Existe-t-il une vie didactique sans la grammaire ? Exploration dans le domaine de la formation linguistique des adultes » par Hervé Adami

Résumé :
La place de la grammaire, et la manière de l’aborder, est une question omniprésente dans le système scolaire en France, en français ou en langues vivantes. La grammaire est imposée par les programmes officiels mais elle reste un problème épineux pour les enseignants et pour la recherche en didactique. Il en va différemment dans le domaine de la formation linguistique des adultes en parcours d’intégration ou d’insertion. En effet, l’objectif des formations est l’acquisition de compétences langagières permettant l’intégration ou l’insertion sociale, professionnelle ou citoyenne. La question des contenus didactiques de ces formations, et de la grammaire entre autres, est subordonnée à cet objectif. Dès lors, une question se pose : la grammaire est-elle utile en formation d’adultes ?
Mots-clés :
grammaire, formation d’adultes, migrants, illettrisme, compétences clés

Abstract : Grammar teaching is part of the French national curriculum. However, what to teach and how are recurrent questions in foreign and second language classes in France, with teachers and applied linguists still looking for definite answers. There is no such obligation as regards language teaching for adults in integration pathways. The desired outcome is developing language competencies that facilitate social, professional or civic integration. What to teach derives from this, and teachers must decide whether grammar is of any use to this particular public.
Key-words : grammar, adult education, migrants, illiteracy, key competencies

PDF - 3.5 Mo
Images des articles du dossier

Pour s’abonner aux Langues Modernes

Pour commander ce numéro


50/131
131/131
36/131
15/131
7/131
68/131
9/131
8/131
15/131
12/131
24/131
38/131
7/131
21/131
10/131
7/131
7/131
7/131
21/131
39/131
13/131
14/131
23/131
27/131
7/131
8/131
16/131
7/131
7/131
8/131
33/131
22/131
32/131
23/131
14/131
12/131
14/131
16/131
17/131
26/131
11/131
15/131
10/131
16/131
54/131
8/131
20/131
7/131
10/131
18/131
7/131
10/131