Insérer des caractères de l’Alphabet Phonétique International dans un document

samedi 7 juillet 2007
 Laure PESKINE

Il existe diverses possibilités pour insérer les caractères de l’Alphabet Phonétique International (API) dans nos documents, que ce soit dans un traitement de texte ou dans des pages destinées à être publiées sur Internet.

Traitement de Texte

Si on n’a pas les caractères de l’API dans les "caractères spéciaux" on peut :

- Installer une fonte spécialisé sur son ordinateur.

  • tnrphon.ttf (Times New Roman Phonetics) , gratuite, mais pas libre. On peut la trouver en téléchargement sur internet.
  • Les fontes Doulos SIL de SIL International (http://www.sil.org/) qui sont Open Source, c’est à dire téléchargement et utilisation libre et gratuite selon les termes de la FSF
     [1]
    Doulos SIL Font est une fonte assez proche de Times New Roman, qui permet d’insérer les glyphes utilisés dans les écritures romaines et cyrilliques, qu’elles soient orthographiques ou phonétiques.
    Elle existe pour les 3 systèmes d’exploitation : Windows, Mac et Linux.

- Utiliser un clavier phonétique :

  • Il en existe un petit que l’on peut installer sur son ordinateur , mais il est payant :
    http://phonmap.com/
    Cette solution avait son avantage quand les connexions à Internet étaient lentes et chères.
  • De nos jours il semble plus facile d’utiliser un clavier virtuel. Il en existe plusieurs :

Document HTML

L’insertion de caractères de l’API dans un document pour publication sur Internet ne peut pas se faire par simple insertion du caractère phonétique. Il faut insérer le code qui représente chaque caractère.
Si la page HTML est produite à partir d’un traitement de texte (MSWord ou OOo Writer), l’enregistrement du fichier en html opère la conversion nécessaire. Mais la plupart des créateurs de "pages web" n’utilisent pas cette méthode.
Pour insérer son propre code, voir la liste des codes décimaux :

http://tlt.its.psu.edu/suggestions/international/bylanguage/ipachart.html

Ou sur le site de University College London :

http://www.phon.ucl.ac.uk/home/wells/ipa-unicode.htm

Surtout ne pas oublier de faire précéder chaque entité numérique de ampersand &, et de dièse #, et de la faire suivre par un point-virgule  ;.