Politiques linguistiques


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 29 juin 2012

« Une grande université italienne passe au 100% anglais. » De la bêtise comme méthode de gouvernance, par Pierre Frath

Pierre Frath est professeur de linguistique anglaise et de didactique du plurilinguisme à l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA).

mercredi 9 mai 2012

« Imposer sa langue, c’est imposer sa pensée » - un compte rendu de l’interview de Claude Hagège (Lexpress.fr du 28/03/2012) par Pierre Frath

Pierre Frath reprend certains des thèmes de Claude Hagège contre la domination de l’anglais et y ajoute quelques réflexions personnelles.

mercredi 5 octobre 2011

L’enseignement et la recherche doivent continuer de se faire en français dans les universités francophones, par Pierre Frath

Un article de Pierre Frath, professeur de linguistique anglaise et de didactique du plurilinguisme à l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA).

lundi 2 novembre 2009
 Sylvestre VANUXEM

Tirer la langue pour mieux la protéger ou le projet « Errorist QWX »

Un projet artistique original sur internet pour défendre les langues des minorités ethniques vivant en Turquie.

mardi 4 novembre 2008
 Antoine GALINDO

« Vers une intégration linguistique luso-hispanique ? » Un article de José Antonio Vera paru dans le quotidien espagnol La Razón, 25 octobre 2008

Le Brésil développe l’enseignement de l’espagnol sur tout son territoire et souhaite développer des outils d’intercompréhension afin de réussir une intégration linguistique, premier pas vers une future intégration économique et politique de l’Amérique du Sud.

vendredi 31 octobre 2008
 Antoine GALINDO

Communauté autonome de Valencia (Espagne) : L’anglais : outil ou alibi ?

La réforme éducative voulue par le gouvernement de Zapatero rencontre une application particulière dans la communauté autonome de Valencia. L’anglais se trouve ainsi au centre d’une polémique qui a mis le feu aux poudres.

samedi 15 décembre 2007
 Christian PUREN

« Plan pour la réussite en licence » du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

Ce plan, présenté le 13 décembre 2007, a donné lieu à de très nombreux comptes rendus et commentaires dans les médias, preuve que le taux d’échec en 1e année d’université est perçu désormais comme un véritable problème de société (c’est il est vrai un impressionnant 50%...).

jeudi 15 novembre 2007
 Michel MOREL

Un cas inquiétant de politique linguistique

La direction du Politecnico de Turin a décidé qu’à partir de cette année les étudiants italiens qui décident de suivre les programmes de niveau Bachelor (BAH) dispensés en anglais ne paieront pas les taxes universitaires. En revanche, ceux qui veulent suivre les programmes en italien devront les payer.

Navigation

Mots-clés de la rubrique

Si vous désirez recevoir notre lettre d’information hebdomadaire envoyez un message vide à cette adresse :
lettres-subscribe@aplv-languesmodernes.org

Publicités

JPEG - 4.6 ko

Découvrez nos nouveaux séjours !

JPEG - 23.9 ko

Découvrez nos ouvrages en Anglais, Allemand, Espagnol et FLE