À la Maison Heinrich Heine à Paris : entretien « La librairie Au Pont de l’Europe », mercredi 12 juin 2019

lundi 3 juin 2019

Avec Dorothea Bohnekamp et Daniel Azuélos

De 1933 à 1940, la librairie Au Pont de l’Europe fut un refuge intellectuel pour les écrivains et artistes ayant fui l’Allemagne nazie, et un lieu de rencontre entre les cultures française et allemande. Dans cette première « librairie de l’exil » allemande à Paris, fondée par l’éditeur et libraire juif Ferdinand Ostertag, se retrouvaient de nombreuses célébrités. En 1940, Au Pont de l’Europe fit l’objet d’une saisie par la police française et Ferdinand Ostertag dut fuir à nouveau, jusqu’à New York. Il ne resta de la librairie que le livre d’or. Dans leur ouvrage Librairie Au Pont de l’Europe : Die erste Exilbuchhandlung in Paris (Wallstein 2018), Inge Thöns (1940-2014) et Herbert Blank reconstituent l’histoire d’Au Pont de l’Europe et suivent les traces de son fondateur, des livres et des visiteurs.


Sur le site de la Maison Heinrich Heine

52/133
133/133
39/133
16/133
7/133
68/133
9/133
11/133
15/133
13/133
24/133
39/133
7/133
23/133
10/133
7/133
7/133
7/133
22/133
40/133
14/133
14/133
27/133
27/133
7/133
8/133
18/133
7/133
8/133
8/133
7/133
34/133
23/133
32/133
23/133
14/133
13/133
13/133
17/133
17/133
28/133
11/133
15/133
10/133
16/133
54/133
8/133
20/133
7/133
11/133
19/133
7/133
10/133

Si vous désirez recevoir notre lettre d’information hebdomadaire envoyez un message vide à cette adresse :
lettres-subscribe@aplv-languesmodernes.org

JPEG - 4.6 ko

Découvrez nos nouveaux séjours !

JPEG - 23.9 ko

Découvrez nos ouvrages en Anglais, Allemand, Espagnol et FLE