Rétrospective Nicholas Ray à la Cinémathèque à Paris jusqu’au 28 septembre

mardi 10 septembre 2019

La carrière de réalisateur de Nicholas Ray s’étale sur une courte période (entre 1947 et 1963), mais elle marque le cinéma par sa force et sa singularité. Nicholas Ray compose une œuvre brute, jalonnée de fulgurances, qui s’ouvre sur un chef-d’œuvre (Les Amants de la nuit) et se clôt avec un bouleversant documentaire (Nick’s Movie, co-réalisé avec Wim Wenders). Souvent décrié en Amérique, adulé en Europe, il est le cinéaste de la fêlure, de l’urgence, de la désespérance, de la quête du paradis. Ses films constituent une peinture particulièrement sensible de l’adolescence écorchée, de la passion destructrice, de la violence des êtres et du monde. Délinquants juvéniles (Les Amants de la nuit, La Fureur de vivre) ou vieux baroudeurs brisés (Les Indomptables, Amère victoire), pistoleros mélancoliques (Johnny Guitar, Le Brigand bien-aimé) ou citadins névrosés (Le Violent, La Maison dans l’ombre), les personnages de Nicholas Ray ont tous en partage un rapport convulsif et privilégié à la violence.

Cinémathèque Française
51 rue de Bercy
75012 Paris
01 71 19 33 33


Cinémathèque Française

Si vous désirez recevoir notre lettre d’information hebdomadaire envoyez un message vide à cette adresse :
lettres-subscribe@aplv-languesmodernes.org

Publicités

JPEG - 4.6 ko

Découvrez nos nouveaux séjours !

JPEG - 23.9 ko

Découvrez nos ouvrages en Anglais, Allemand, Espagnol et FLE