Réponse du Ministère de la Justice à la lettre de l’APLV à propos de la réduction du nombre de langues proposées au concours d’entrée à l’École Nationale de la Magistrature

samedi 24 janvier 2009
 Sylvestre VANUXEM

Le 10 novembre 2008 l’APLV adressait un courrier à la Garde des Sceaux pour marquer son opposition à la réforme du concours externe d’entrée à l’École Nationale de la Magistrature, qui prévoit une réduction du nombre de langues proposées à l’épreuve obligatoire.

PDF - 75.2 ko
Courrier de Sylvestre Vanuxem à la Garde des Sceaux

Ci-dessous le courrier que le Ministère de la Justice a adressée au président de l’APLV en réponse à sa lettre.

PDF - 221.7 ko
Réponse de la Garde Sceaux

Outre le fait que cette réponse ne remet pas en question le principe de l’anglais obligatoire au concours d’entrée à l’École Nationale de la Magistrature et qu’il confirme l’aspect facultatif de l’apprentissage d’autres langues, on notera la curieuse formulation "... et qu’en toute hypothèse, la compréhension de plusieurs langues étrangères devrait à l’avenir constituer un atout pour les futurs magistrats."

Sylvestre VANUXEM
Président de l’APLV

Lire sur ce site : La tentation du tout-anglais : les associations unies contre la réforme de l’École de la Magistrature.