Perspective actionnelle


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 5 novembre 2012

Comment un manuel, avec ses limites structurelles, peut-il intégrer la perspective actionnelle ?, par Christian Puren

À télécharger sur le site de l’université de Grenoble la conférence de Christian PUREN donnée lors de la journée d’étude du GERES « Innovations didactiques dans l’enseignement-apprentissage de l’espagnol de spécialité grâce aux ressources technologiques » le 16 juin 2011.

jeudi 1er novembre 2012

Certification et approche actionnelle, par Jean-Rémi Lapaire

À télécharger sur le site de l’Université de Grenoble, la présentation de Jean-Rémi Lapaire pour sa conférence lors de la journée d’étude du Lansad de Grenoble « De la formation en langues vivantes étrangères à la validation des compétences langagières par le CLES : approches théoriques et pratiques »

jeudi 10 mai 2012

Langues sur objectifs spécifiques : entre l’approche communicative et la perspective actionnelle du CECRL, quelles évolutions didactiques et quels changements pratiques ? Une conférence de Christian Puren

Reprise, sous forme d’un diaporama sonorisé ((au format Flash + MP3) d’une durée d’1h40), de la conférence donnée par Christian Puren à l’Universidade do Minho (Braga, Portugal) le 28 avril 2012, dans le cadre du séminaire Five years of bologna. Upgrading or Downsizing Multilingualism ?

mercredi 2 mai 2012

« Le nouveau manuel post-actionnel » est-il arrivé ? Un article de Christian Puren publié sur son site

Analyse de Bitácora, curso de español A1 (Barcelona, Difusión, 2011).
Cette analyse peut intéresser les professeurs de langues, tout est rédigé en français, citations et extraits du manuel compris.

mardi 28 février 2012
 Michel MOREL

« Perspectives actionnelles sur la littérature dans l’enseignement scolaire et universitaire des langues-cultures : des tâches scolaires sur les textes aux actions sociales par les textes », par Christian Puren

Dans cet article Christian Puren présente, pour les activités littéraires en cours de langue, les modes possibles de mise en œuvre de la perspective actionnelle.

vendredi 13 janvier 2012
 Michel MOREL

« Perspective actionnelle et formation des enseignants : en finir avec le CECR », un article-compte rendu de Christian Puren

Article-compte rendu écrit et publié sur son site personnel par Christian Puren, à propos de : ROBERT Jean-Pierre, ROSEN Évelyne, REINHARDT Claus, Faire classe en FLE. Une approche actionnelle et pragmatique.

mercredi 26 octobre 2011

Variations autour de la tâche dans l’enseignement / apprentissage des langues aujourd’hui, par Elke Nissen

Article publié dans la revue ALSIC (Apprentissage des langues et systèmes d’information et de communication) Vol. 14, n° 1 | 2011 , [En ligne], mis en ligne le 11 octobre 2011.

lundi 20 juin 2011

Une technologie ancienne peut-elle être rénovée ? Le cas du manuel de langue de spécialité face aux nouveaux enjeux de la perspective actionnelle - un article de Christian Puren sur son blog

On trouvera dans cet article des développements qui intéressent bien au-delà de la seule langue de spécialité : ils constituent une base de réflexion sur les manuels valable pour toutes les filières et tous les niveaux.

vendredi 3 juin 2011
 Laure PESKINE

Parution : « Situations d’apprentissage et activité des élèves en langues vivantes étrangères. Analyse d’une mise en situation en espagnol ». Thèse de Maria-Alice MEDIONI

Dans cette thèse Marie-Alicia Médioni aborde la question centrale de la perspective actionnelle - la relation entre les activités proposées aux élèves (« tâches finales » ou « projets ») et l’activité d’apprentissage.
Bien que les mises en situation soient observées en classe d’espagnol, elles sont très facilement transférables à l’apprentissage de toutes les langues.
Thèse soutenue à l’université de Paris 8 et en ligne sur le site de Paris 8.

mardi 16 novembre 2010

Compte rendu de lecture : « Pour Enseigner les Langues avec le CECRL, clés et conseils » de Claire Bourguignon

Compte rendu de lecture par Laurence Bernard, professeur d’anglais au LPO Montgérald, le Marin, ac-martinique

vendredi 29 janvier 2010

"La problématique de la compétence culturelle dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle perspective actionnelle", une conférence de Christian PUREN (27 janvier 2010)

Conférence donnée à l’IUFM Champagne-Ardennes (Reims) le 27 janvier 2010, présentée sous forme de diaporama sonorisé (durée 2h30).

dimanche 17 janvier 2010
 Christian PUREN

A-t-on le droit d’exploiter en classe de langue le tremblement de terre d’Haïti ?, par Christian PUREN

À propos de ce débat déontologique, une réflexion sur la différence entre approche communicative et nouvelle perspective actionnelle.

jeudi 1er octobre 2009

"Nouvelle perspective actionnelle et (nouvelles) technologies éducatives : quelles convergences... et quelles divergences ?", un article de Christian PUREN (septembre 2009)

Ce texte reprend en la développant une conférence donnée au Colloque Cyber-Langues 2009 (Reims, 25 août 2009)

samedi 30 mai 2009
 Michel MOREL

Publication en ligne : Mise en œuvre pédagogique du nouveau programme d’enseignement des langues vivantes dans la voie professionnelle

Ce séminaire s’est attaché à montrer comment les programmes, adossés au Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL), accordent une place centrale à la démarche dite « actionnelle », selon laquelle la langue étrangère doit pouvoir être utilisée pour effectuer des tâches de communication et pour mener à bien des projets proches de ceux que l’on peut réaliser dans la vie réelle.

mardi 26 mai 2009
 Christian PUREN

"Les compétences, oui, mais ce qui compte, c’est de faire apprendre..." : une interview de Bernard REY sur le site du Café Pédagogique ("Le mensuel" n° 103)

Dans cette interview, Bernard Rey fait une distinction intéressante entre compétences générales et compétences spécifiques, et à l’intérieur de ces dernières, une distinction entre connaissances, procédures automatisables et compétences avec mobilisation. Extraits, lien vers l’article sur le site du Café Pédagogique.

lundi 23 mars 2009

« Éducation et formation des enseignants en Finlande. Place des pédagogies actives et coopératives », un compte rendu d’enquête sur place par Florence SAINT-LUC, publication du site APLV-Langues Modernes

Sont abordés successivement dans ce texte l’organisation générale, les programmes officiels et la place des pédagogies actives et coopératives, le mouvement finlandais de l’École Moderne, et la formation des enseignants. Ce rapport de visite se base en particulier sur des observations de classe dans deux écoles primaires.

mercredi 11 février 2009
 Christian PUREN

« Les implications de la perspective de l’agir social sur la gestion des connaissances en classe de langue-culture : de la compétence communicative à la compétence informationnelle », un article de Christian PUREN pour APLV-LanguesModernes.org (février 2009)

À partir du moment où l’on fixe comme objectif à l’enseignement-apprentissage des langues étrangères la formation d’un "acteur social" à l’"usage" des langues, comme le font les auteurs du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues, c’est nécessairement une "compétence dans l’usage de l’information" que l’on doit viser chez les apprenants. Or cette maîtrise de l’information intègre des capacités bien plus nombreuses et diversifiées que celles de la seule compétence de communication. Savoir évaluer l’information pour la sélectionner, savoir ne pas communiquer ou savoir communiquer seulement la bonne information à la bonne personne au bon moment, par exemple, est devenu, dans un monde globalisé et où les technologies de la communication permettent à tout un chacun de dupliquer l’information ad libitum pour la diffuser urbi et orbi, une composante essentielle de la "compétence informationnelle". Cette compétence informationnelle sera à la nouvelle "perspective actionnelle", celle de l’agir social, ce que la "compétence de communication" a été à l’approche communicative.
Dans les classes de langues-cultures de l’enseignement scolaire, la finalité éducative fondamentale qui est là en jeu est celle de former les élèves à dépasser l’approche à la fois locale, individualiste et ponctuelle de l’information qui était celle de l’approche communicative, pour une approche à la fois globale, collaborative et durable.