Compte rendu de lecture : "La recherche Internet en lettres et langues", de Claire LARSONNEUR

Compte rendu de lecture pour les Langues Modernes par Rémi THIBERT, détaché auprès de l’INRP, veille scientifique et technologique
mercredi 29 avril 2009

Claire Larsonneur : La recherche Internet en lettres et langues. Éditions Ophrys. 174 pages. Prix : 16,00 EUR. ISBN : 2708012045

Les éditions Ophrys publient un livre de Claire Larsonneur consacré à la recherche Internet en lettres et langues. Rechercher sur Internet, tout le monde sait faire, alors pourquoi un tel livre ? En fait le livre s’attache à faire comprendre que la recherche sur Internet n’est pas si simple que ça, et qu’il est possible d’être plus efficace, plus pertinent, à condition de bien maîtriser les rouages des moteurs de recherche et les différentes techniques proposées. On l’aura compris, taper ses mots clefs dans Google n’est pas toujours suffisant.

Le livre s’organise en huit parties : utiliser des moteurs de recherche - repérer les pièges d’internet - évaluer les ressources trouvées - faire des recherches lexicales - traduire (traductions automatiques, traductions assistées par ordinateur) - faire de la veille documentaire (ah, les fameux flux RSS !) - consulter les bibliographies et les archives en ligne - et enfin se lancer dans la recherche collaborative. Chaque chapitre propose des activités pour mettre en application ce qui a été présenté.

L’intérêt d’un tel ouvrage est réel. Ceux qui font leurs premiers pas sur la Toile, ou qui sont assez frileux face à cet espace immense, trouveront de quoi les épauler. Certains plus expérimentés trouveront des « trucs et astuces » qu’ils ne connaissaient pas.

Par contre, certains points mériteraient un autre traitement. Au jour d’aujourd’hui, avec la gestion des marque-pages en ligne, que l’on peut partager, diffuser, avec les différents réseaux sociaux (social bookmarking, partage des flux RSS, etc, qui participent de cette intelligence collective dont on parle régulièrement), donner comme conseil de relever à la main sur un papier, non pas l’URL intéressante, mais le chemin qu’on a fait pour arriver à telle ou telle page me paraît anachronique. Sans compter que les adresses Internet ont tendance à se stabiliser (être pérenne dans le temps), alors même que l’apparence du site peut être complètement modifiée.

Il est certain qu’Internet évolue tellement rapidement qu’il est impossible de prétendre à l’exhaustivité à un moment donné : ce qui est vrai aujourd’hui ne le sera plus dès demain, et d’autres outils seront à disposition, toujours plus pratiques et performants. Ce livre peut s’avérer utile à bien des égards, et permettra à certains de prendre confiance. Mais il faut le voir comme un tremplin pour explorer plus avant les possibilités décrites dans ces pages.

Rémi THIBERT