« Après Babel, traduire », exposition au MuCEM de Marseille

samedi 18 mars 2017

Depuis plusieurs années Barbara Cassin et ses complices [1] explorent la traduction, geste aussi ancien que la pluralité humaine.
L’exposition dont Cassin est la commissaire (au MuCEM jusqu’au 20 mars) constitue la version pluridimensionnelle de ce travail. « Après Babel, traduire » questionne les représentations toujours tenaces sur Babel-châtiment, sur la traduction – trahison, sur l’allégeance à une seule langue. L’alternative offerte est multiple et féconde : traduire, c’est questionner, expliciter, partager. L’exposition nous montre comment la traduction accompagne les grandes explorations, la circulation des idées et le partage des savoirs. En quoi elle constitue un espace de compréhension, de négociation du sens, de découverte de l’autre.
Les langages y sont offerts à profusion, autant que les langues : les écrits, les enregistrements, les arts visuels, de la Tour de Babel d’Abel Grimmer au 17e siècle aux idiotismes de Duchamp et aux explosions de Yang Yongliang, les objets du quotidien de l’antiquité à nos jours...
Nous pourrions être submergés par une masse d’informations, compte-tenu de l’étendue des connaissances présentées. Ce n’est pas le cas. « Après Babel, traduire » est plutôt l’invite à une exploration plurisensorielle, souvent ludique, toujours respectueuse et érudite. Elle éclaire comment les heurts et malheurs de la traduction peuvent être plus féconds que ses réussites. Elle nous enchante, nous fait rire, nous émeut, nous stimule.
C’est à Marseille, au MuCEM [2], jusqu’au 20 mars.

Annemarie Dinvaut


http://www.mucem.org/fr/exposition/...

[1Collectif, sous la direction de Barbara Cassin, Vocabulaire européen des philosophes, dictionnaire des intraduisibles, Paris, Seuil, 2004 ; Cassin, Barbara, La nostalgie, quand donc est-on chez soi ? Paris, Autrement, 2013 ; Cassin Barbara (dir.), Philosopher en langues, les intraduisibles en traduction, Paris, Éditions Rue d’Ulm, 2014 ; Cassin, Barbara, Éloge de la traduction, compliquer l’universel, Paris, Fayard, 2016.


50/131
131/131
37/131
16/131
7/131
68/131
9/131
9/131
15/131
12/131
24/131
38/131
7/131
21/131
10/131
7/131
7/131
7/131
21/131
40/131
14/131
14/131
26/131
27/131
7/131
8/131
17/131
7/131
7/131
8/131
33/131
23/131
32/131
23/131
14/131
13/131
13/131
17/131
17/131
27/131
11/131
15/131
10/131
16/131
54/131
8/131
20/131
7/131
10/131
18/131
7/131
10/131

Si vous désirez recevoir notre lettre d’information hebdomadaire envoyez un message vide à cette adresse :
lettres-subscribe@aplv-languesmodernes.org

JPEG - 23.9 ko

Découvrez nos ouvrages en Anglais, Allemand, Espagnol et FLE