Fédération internationale des professeurs de langues vivantes

samedi 17 juin 2006

La Fédération Internationale des Professeurs de Langues Vivantes est la seule fédération internationale multilingue d’enseignants de langues vivantes. Elle dispose du statut d’Organisation non gouvernementale (ONG) auprès de l’UNESCO.
Elle a été fondée à Paris en 1931.

Objectifs
• promouvoir l’enseignement et l’apprentissage des langues vivantes afin de faciliter la communication, la compréhension, la coopération et les relations d’amitié entre tous les peuples du monde ;
• développer, soutenir et promouvoir des politiques destinées à diversifier les langues enseignées, à améliorer la qualité de l’enseignement des langues et à rendre cet enseignement accessible à tous ;
• développer la continuité et la cohérence de l’éducation multilingue aux niveaux de l’enseignement primaire, secondaire, professionnel et supérieur, ainsi que de la formation des adultes ;
• améliorer la formation professionnelle des enseignants de langues destinés à exercer ou exerçant dans tous les secteurs de la formation ;
• soutenir et conseiller la constitution d’associations professionnelles d’enseignants de langues ;
• coordonner et développer le rôle de ses associations membres ;
• encourager les membres de diverses associations d’enseignants de langues dans un même pays à coopérer pour la promotion de l’enseignement des langues et de politiques linguistiques reposant sur les principes du multilinguisme ;
• soutenir au niveau national et représenter au niveau international les conceptions de ses associations membres ;
• être un lieu de solidarité internationale entre les enseignants de langues des diverses régions du monde.

Membres
Peuvent être membres de la FIPLV :
• d’une part les fédérations ou associations internationales monolingues d’enseignants de langues vivantes.
• d’autre part les associations nationales multilingues (c’est-à-dire : réunissant des enseignants des diverses langues enseignées dans un pays donné). De nombreuses associations de ce type, situées dans les divers continents, sont membres de la FIPLV,
• d’autre part des membres associatifs.

Structure
L’autorité suprême de la FIPLV est l’Assemblée Mondiale, qui réunit tous les trois ans les représentants des associations membres. Un Conseil Mondial, composé de représentants des associations internationales monolingues, des régions de la fédération et des associations nationales multilingues, se réunit une fois par an.
Le Bureau de la fédération, composé de cinq personnes élues pour trois ans, se réunit au moins deux fois par an.
Conformément aux statuts dont elle s’est dotée, la FIPLV est entrée dans un processus de régionalisation qui doit permettre une coopération plus concrète entre les associations voisines dans les différentes parties du monde. Elle cherche également à favoriser les relations associatives entre enseignants de différentes langues dans les régions du monde où elle est encore trop peu implantée (Afrique, Amérique du Sud, Asie).

Activités marquantes
En tant qu’ONG, elle est régulièrement consultée par l’UNESCO, à qui elle a remis en 1993 un rapport intitulé Les politiques linguistiques dans le monde pour le 21ème siècle, ainsi qu’un recueil d’activités pédagogiques destinées à développer l’esprit de Tolérance (en 1994). La FIPLV a aussi publié Linguapax V (1995) et European Year of Languages 2001 (en 2002). On espère publier Linguistic Diversity in the Pacific en 2005.
Toujours aux côtés de l’UNESCO, elle a participé activement aux initiatives du Comité International Linguapax sur les thèmes de la contribution de l’enseignement des langues à la Paix. De plus, la FIPLV faisait partie des comités pertinents des projets suivants : le Rapport
des Langues du Monde, le Congrès Mondial sur les Politiques Linguistiques, et du groupe d’experts qui aidait à préparer une politique de langues pour l’UNESCO, Education dans un Monde Multilingue. C’est à ce titre qu’elle a aidé l’Australian Federation of Modern Language Teachers Associations à organiser le Séminaire international Linguapax V à Melbourne en juillet 1995 et cherche à développer les activités Linguapax dans diverses régions du monde.
La FIPLV a participé activement à la discussion préparatoire à la Conférence sur les Droits Linguistiques qui s’est tenue à Barcelone en juin 1996 et a adopté un texte de Déclaration Universelle qui fait l’objet de nouvelles discussions dans les instances internationales. La FIPLV a organisé un congrès mondial de l’UNESCO, qui s’est tenu à Melbourne en avril 2001.
La FIPLV est également Organisation Non-Gouvernementale reconnue auprès du Conseil de l’Europe. La représentation de la FIPLV est assurée conjointement par les trois Régions européennes actuelles de la fédération.

Publications
Chaque année, la FIPLV édite trois numéros du bulletin FIPLV World News diffusé auprès d’associations et de spécialistes dans le monde entier. Elle publie les actes des séminaires et colloques qu’elle organise.


Site de la FIPLV

Documents joints

Statuts de la FIPLV (2012)
Les missions de la FIPLV

Navigation

Articles de la rubrique

  • Fédération internationale des professeurs de langues vivantes