À l’Institut Goethe : rencontre virtuelle avec Oliver Nachtwey « La société du déclassement : la contestation à l’ère de la modernité régressive », lundi 26 avril 2021

lundi 19 avril 2021

Depuis le miracle économique, la pauvreté n’a joué qu’un rôle marginal en Allemagne. Compte tenu de l’euphorie suscitée par « le nouveau plein emploi », l’ampleur des inégalités sociales, la montée des bas salaires et la précarité grandissante n’ont pas été pris suffisamment en compte.
Sous la surface d’une société apparemment stable, les piliers de l’intégration sociale s’effritent.
Or, les enjeux des luttes sociales en France qui ont pris une ampleur historique à la fin de l’année 2019 ressemblent de manière troublante aux remaniements massifs engagés par l’Allemagne dans les années 1990. Et malgré toutes les différences, les mouvements de protestation tels que Podemos, Pegida, les syndicats parisiens ou les Gilets jaunes partagent une perception commune : les promesses sociales qui ont maintenu les sociétés européennes modernes ensemble jusqu’à la fin du XXe siècle ne sont plus valables. À mesure que les systèmes de protection sociale se réduisent, le danger de polarisation sociale augmente et le déclin social menace également la communauté démocratique en tant que telle.

Traduit par Christophe Lucchese, le livre est paru en novembre 2020 aux Éditions de la Maison des sciences de l’homme, Paris.

Oliver Nachtwey s’entretiendra avec Anne-Lorraine Bujon.

Dans le cadre du projet « Le livre politique » avec le bureau de Paris de la Fondation Heinrich Böll, la Fondation Maison des sciences de l’homme et la revue Esprit


Sur le site de l’Institut Goethe

Si vous désirez recevoir notre lettre d’information hebdomadaire envoyez un message vide à cette adresse :
lettres-subscribe@aplv-languesmodernes.org

Publicités

JPEG - 23.9 ko

Découvrez nos ouvrages en Anglais, Allemand, Espagnol et FLE