"Plan pour la réussite en licence" du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

samedi 15 décembre 2007
 Christian PUREN

Ce plan, présenté le 13 décembre 2007, a donné lieu à de très nombreux comptes rendus et commentaires dans les médias, preuve que le taux d’échec en 1e année d’université est perçu désormais comme un véritable problème de société (c’est il est vrai un impressionnant 50%...).

Il s’agit - comme le dit le sous-titre - d’un "Document d’orientation" forcément très général, et dans lequel les indications concernant les langues étrangères sont forcément très limitées :
- La "maîtrise des langues" fait partie des compétences à atteindre à la fin de la licence, avec les composantes suivantes : TIC, "qualité d’expression écrite et orale, méthode de travail, travail en équipe, etc."
- Dans la présentation de la progression des objectifs de formation sur les trois années, on retrouve cette "maîtrise des langues étrangères" citée pour chaque année. Dans les objectifs de première année, les plus détaillés, elle est classée dans la rubrique "préparer l’insertion professionnelle ou permettre la poursuite d’études".

Il faut espérer que le Ministère ait l’occasion de préciser ultérieurement aux représentants des enseignants de langues, dans le respect de l’autonomie pédagogique des universités et de la diversité des filières, ce qu’il entend par "maîtrise" (quel niveau ?) et par langues (combien ?). Même en termes "d’orientation générale"...

Christian Puren


Document sur le site du Ministère