Éditorial 3/2005, par Astrid Guillaume, Rédactrice en chef des Langues Modernes

Langues Modernes - 3/2005 Varia
jeudi 27 juillet 2006

Ce numéro Varia est mon premier numéro en tant que rédactrice en chef des Langues Modernes, c’est l’occasion de rappeler l’importance qu’a pris la revue en cent ans.
Les Langues Modernes, c’est la plus ancienne revue française spécialisée en didactique des langues et en linguistique appliquée à l’enseignement des langues. Les Langues Modernes, c’est un siècle de témoignages et de recherches théorique et pratique sur l’enseignement de toutes les langues. Les Langues Modernes, c’est la lecture obligatoire de tout enseignant de langue, novice ou expérimenté, de l’école maternelle à l’université, des IUFM aux Grandes Ecoles, des Lycées et établissements d’enseignement professionnel aux IUT, qui souhaite comprendre, apprendre, se remettre en question, faire évoluer ses méthodes d’enseignement, découvrir la didactique d’autres langues, en savoir plus sur les nouvelles technologies ou se tenir informé des évolutions en matière de politique linguistique. Les Langues Modernes, c’est aussi et surtout la revue de l’Association des Professeurs de Langues Vivantes de l’enseignement public, et à ce titre la revue de tous les professeurs de langues, à tous les niveaux du système éducatif.
Aussi est-ce pour moi un grand honneur d’avoir le privilège aujourd’hui d’occuper le fauteuil de rédactrice en chef des Langues Modernes, et je remercie celles et ceux qui m’ont encouragée à présenter ma candidature à ce siège laissé vacant.

Un nouveau rédacteur en chef rime souvent avec quelques changements au niveau de l’équipe, du fonctionnement, du contenu et de la forme d’une revue ; je ne dérogerai pas à cette tradition.

Les Langues Modernes, c’est également une équipe, une équipe dynamique et efficace, qui travaille discrètement en coulisse. Elle a été légèrement remodelée, et, pour mieux cerner vos attentes très diversifiées, ses nouveaux membres interviennent dans le secondaire, en IUFM et à l’université tant en allemand, en anglais, qu’en espagnol ou FLE : je me réjouis d’accueillir dans l’équipe des Langues Modernes Christian Puren, Pierre Moreau, Florence Bayard et Pascal Lenoir et remercie les fidèles, présents dans la revue depuis fort longtemps, de me seconder dans mes nouvelles fonctions : Bernard Delahousse (nouveau rédacteur en chef du Polyglotte), Pierre Frath, Mathieu Guidère, Claude Keller, Agnès Levécot, Roselyne Mogin-Martin, Daniel Thomières, Francis Wallet.
Le Monde a Plantu, Le Canard enchaîné a Cabu, Les Langues Modernes a désormais Clic !. Bienvenue également à Benoît Cliquet, le dessinateur caricaturiste des Langues Modernes, qui vous amusera dans sa nouvelle rubrique de ses petits clins d’œil en différentes langues sur le métier d’enseignant en langue, qu’il connaît bien, en tant qu’interprète des conférences sur la politique linguistique au Centre Européen pour les Langues Vivantes (CELV) de Graz et au Conseil de l’Europe.

Ma présence au sein de la revue comme secrétaire de rédaction d’abord, membre du comité de lecture puis rédactrice en chef du Polyglotte, m’a permis au cours des dernières années d’apprécier dans toute son ampleur le travail lié à ces différentes fonctions. C’est pourquoi j’ai tenu à être conseillée et aidée par des collègues qui connaissent bien la revue, d’où la création d’un comité éditorial, actif depuis le mois de mai, au sein duquel se trouve une majorité d’anciens rédacteurs en chef des Langues Modernes et d’anciens présidents de l’APLV, consultés en matière de programme éditorial de la revue et de ligne éditoriale des numéros.

Les Langues Modernes, c’est avant tout votre revue. Cerner le plus précisément possible vos attentes et vos centres d’intérêt pour mieux vous satisfaire est la priorité de cette nouvelle équipe. Pour ce faire, un site Internet a également été créé. Christian Puren et moi-même sommes les administrateurs de ce nouveau site, exclusivement consacré à la revue, dont l’adresse est : http://ww2.mayeticvillage.fr/LanguesModernes-APLV .
Enregistré parmi vos favoris, ce site vous permettra d’accéder rapidement à une mine d’informations sur toutes les langues, suivre l’élaboration des numéros ou de la ligne éditoriale d’un dossier à paraître, y participer par l’intermédiaire d’un forum, entrer en contact avec les auteurs, les coordinateurs de numéro, les membres du comité éditorial et du comité de lecture, lire des documents complémentaires sur les sujets traités, retrouver certains articles en ligne ou le sommaire d’un ancien numéro, donner votre avis, échanger des témoignages ou des astuces avec d’autres collègues, etc... En tant qu’abonné à la revue, demandez sans plus tarder votre code d’accès personnel et bénéficier ainsi de la totalité des informations du site et de l’ensemble de ses fonctionnalités interactives.
La revue les Langues Modernes a cent ans mais elle se veut résolument moderne et en harmonie avec une société qui bouge, une société au sein de laquelle les nouvelles technologies sont devenues incontournables, dans l’enseignement des langues, mais également dans le monde de l’édition amené à évoluer dans les années qui viennent. Introduire l’interactivité électronique dans l’élaboration des numéros des Langues Modernes, c’est aller de l’avant et avoir le moyen de définir encore plus précisément vos préoccupations en matière d’enseignement des langues, tout en maintenant bien évidemment en parallèle la version papier classique de la revue, à laquelle vous êtes habitués et à laquelle vous tenez. Afin de parfaire la présentation de cette version papier, une nouvelle feuille de style sera à respecter par les auteurs à partir du numéro 4/2005, elle se trouve déjà sur le site de la revue mais peut également être envoyée par mail ou par courrier sur simple demande.

L’APLV et l’équipe des Langues Modernes travaillent sur plusieurs projets de colloque et de journée d’études, liés à l’élaboration des trois prochains numéros.

L’Assemblée Générale de l’APLV d’abord, les 26 et 27 novembre 2005, se présente cette année sous la forme d’un colloque international sur Les langues vivantes et la cohésion sociale : didactique et politique linguistique , coorganisé par le Centre Européen pour les Langues Vivantes fortement représenté et l’université Paris VII. Certaines interventions seront publiées dans le prochain numéro des Langues modernes.
L’implication ensuite de l’APLV dans l’organisation logistique et scientifique des Assises européennes sur le plurilinguisme, qui se tiennent les 24 et 25 novembre à l’ENS de la rue d’Ulm et au Palais du Luxembourg, permettra d’envisager un numéro sur le plurilinguisme.
Enfin, des journées d’études tables-rondes à l’IUFM d’Angers les 28 et 29 janvier 2006, organisées par Pascal Lenoir, nouveau membre dynamique du comité de lecture, donneront lieu à un numéro spécial sur les 1ères années de l’enseignant en langue .
Toutes les informations sur ces manifestations se trouvent sur le site de la revue et dans ce numéro dans la rubrique « L’Association ».
Vous êtes invités à envoyer des articles sur ces différents sujets et sur les sujets à venir , et à nous rejoindre à Paris et à Angers pour faire la connaissance de la nouvelle équipe des Langues Modernes !

Bonne lecture à tous.