Communiqué de presse des organisations signataires de la pétition en soutien aux missions de l’Institut National de Recherche Pédagogique

mardi 9 novembre 2010
 Laure PESKINE

Vendredi 5 novembre, dans les locaux de l’APMEP (Association des Professeurs de Mathématiques de l’Enseignement Public) à Paris, les initiateurs de la pétition en soutien aux missions de l’Institut National de Recherche Pédagogique ont rendu publiques les 3 800 signatures réunies à ce jour, qui ont été transmises aux ministres de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et au premier ministre.

Le ministre de l’Éducation nationale et celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, refusant les propositions des personnels et de leurs organisations représentatives pour l’évolution de l’institut, ont demandé à l’ENS de Lyon d’intégrer l’INRP et de préciser les modalités de cette intégration dans un rapport. À quelques jours de la remise de ce rapport, le 15 novembre, les organisation soussignées :

- affirment la nécessité d’un institut national de recherche pédagogique, qui permette à des dizaines de chercheurs et des centaines d’enseignants de travailler ensemble, d’être des partenaires actifs des recherches pour améliorer la qualité de l’éducation et assurer la réussite de tous élèves ;

- demandent les moyens financiers et humains, en particulier ceux des enseignants détachés et associés, qui conditionnent ce type de recherches ;

- demandent un statut permettant à l’INRP d’assurer l’ensemble de ses missions nationales, de définir sa politique scientifique et de respecter les libertés scientifiques et pédagogiques de ses personnels ;

- refusent toute dissolution de l’INRP, tout démantèlement, tout abandon ou transfert de composantes (Musée National de l’Éducation de Rouen, Service d’histoire de l’Éducation de Paris, bibliothèque de Lyon...), qui feraient disparaître le potentiel de l’INRP.

Les organisations soussignées soutiennent la mobilisation des personnels de l’INRP. Elles considèrent que l’intégration autoritaire de l’INRP dans l’ENS de Lyon ne répond pas aux enjeux actuels du système éducatif, elles soutiennent un projet scientifique fort pour un établissement national qui associe recherche, ingénierie pédagogique, expertise, aide à la décision, ressources, formation de formateurs, médiation et qui porte une ambition de service public tournée vers tous les acteurs de l’éducation à l’échelle nationale, européenne et internationale.
Contact : Intersyndicale INRP intersynd.inrp@gmail.com

Signataires

Association de chercheurs
Association Sauvons la recherche
AIRDF (Association internationale pour la recherche en didactique du français)
ARCD (Association pour des recherches comparatistes en didactique)
ARDiST (Association pour la Recherche en Didactique des Sciences et des Technologies)
ARDM (Association pour la Recherche en Didactique des Mathématiques)
ADIREM (Assemblée des Directeurs d’Instituts de Recherche sur l’Enseignement des Mathématiques)

Associations d’enseignants
APLV (Association des Professeurs de Langues Vivantes)
APMEP (Association des Professeurs de Mathématiques de l’Enseignement Public)
Les Clionautes (Association de professeurs d’histoire-géographie pour l’usage des TICE dans l’enseignement )
Sésamath
UdPPC (Union des Professeurs de Physique et de Chimie
WebLettres

Les syndicats nationaux
Fédération UNSA éducation
FSU
SGEN-CFDT
SNESup-FSU
Fédération des syndicats SUD éducation