Éditorial des "Langues Modernes" n° 2/2007 par Astrid Guillaume, Rédactrice en chef

mercredi 1er août 2007

Ce numéro des Langues Modernes, qui pose la question de l’enseignement en classe de langues des temps, modes et aspects, est en préparation depuis plus d’un an et demi. Il présente la particularité - une fois n’est pas coutume ! - d’être composé majoritairement d’articles commandés ; je tiens à remercier ici les collègues linguistes qui se sont pliés au jeu complexe d’écrire pour Les Langues Modernes. En effet, pour ce numéro invitant à une réflexion approfondie sur les méthodes d’enseignement des temps et les contenus des manuels, il était essentiel de réunir des universitaires spécialistes de la question verbale et temporelle [1], représentant différents courants linguistiques, et de les inviter à réfléchir, le plus simplement possible, sur comment les temps ont-ils été enseignés en classe de langues jusqu’à présent ? Des erreurs ont-elles été commises sur le plan terminologique et didactique ? Comment optimiser aujourd’hui et à l’avenir l’enseignement de ce point linguisticogrammatical fondamental pour la maîtrise d’une langue vivante ?
L’enseignant de langues du Primaire au Supérieur trouvera dans ce numéro 2/2007 des Langues Modernes des repères et référents utiles, une remise en question des concepts et méthodes et surtout une invitation à découvrir le fonctionnement verbal des autres langues afin de mieux appréhender la langue qu’il enseigne, approche contrastive essentielle, n’en déplaise aux puristes monodisciplinaires encore trop nombreux, qui, en restant fermés à toute comparaison des langues et cultures, se privent d’une multitude de réponses pouvant enrichir leurs réflexions et enseignements.

En ce début de vacances d’été, la Lettre d’information hebdomadaire APLV-Langues Modernes, lancée il y a presqu’un an, en même temps que le site APLV-LM, s’offre une pause estivale jusqu’au 26 août. Vous êtes de plus en plus nombreux en France, en Europe et dans le monde à recevoir cette Lettre hebdomadaire qui rencontre un franc succès ; elle est gratuite, n’hésitez pas à communiquer à contact@aplv-languesmodernes.org les adresses électroniques des collègues susceptibles de vouloir la recevoir.

Le site APLV-LanguesModernes, qui en moins d’un an est devenu ce qu’il avait pour objectif de devenir lors de son lancement, une banque d’informations sur les langues mise à jour en temps réel, continuera d’être actualisé durant l’été par une équipe éditoriale en effectif réduit que je remercie infiniment pour son engagement en faveur des langues et sa fidélité à l’APLV.

Un agréable été et bonne lecture à tous !


[1Les langues représentées dans une optique contrastive sont l’allemand, l’anglais, l’arabe, le chinois, l’espagnol et le F.L.E.