L’enseignement et la recherche doivent continuer de se faire en français dans les universités francophones, par Pierre Frath

mercredi 5 octobre 2011

Par Pierre Frath, professeur de linguistique anglaise et de didactique du plurilinguisme à l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA), directeur de la Maison des Langues, directeur-adjoint du CIRLEP, un des groupes de recherche de l’URCA.

Site personnel : http://www.res-per-nomen.org

La publication de cet article s’inscrit dans la continuité de la politique de l’APLV en faveur du plurilinguisme et de la diversification de l’enseignement des langues vivantes, contre la tentation du tout-anglais et contre le conformisme qui règne dans le domaine de la politique linguistique en France, du plus haut niveau de l’État jusqu’au moindre centre de décision ou de proposition.

PDF - 185.2 ko
Télécharger l’article de Pierre Frath

50/132
132/132
35/132
20/132
7/132
13/132
12/132
68/132
9/132
14/132
12/132
25/132
32/132
7/132
19/132
10/132
7/132
7/132
21/132
43/132
23/132
22/132
8/132
17/132
8/132
8/132
32/132
15/132
30/132
23/132
11/132
9/132
14/132
16/132
19/132
22/132
8/132
15/132
10/132
8/132
16/132
54/132
20/132
10/132
19/132
7/132
10/132

Si vous désirez recevoir notre lettre d’information envoyez un message vide à cette adresse :
lettres-subscribe@aplv-languesmodernes.org

JPEG - 40.8 ko
Découvrez nos ouvrages en Anglais, Allemand, Espagnol et FLE