Espagnol : « L’écriture de l’exil » un dossier L@ngues_en_ligne du CNDP

lundi 3 mars 2014

Le CNDP propose sur son site, dans un complément au TDC, n° 1065, du 1 décembre 2013 : « L’écriture de l’exil », un dossier accompagné de fiches d’activités pédagogiques pour l’espagnol concernant les niveaux collège et lycée.

Présentation du dossier sur le site du CNDP
L’exil, sous ses différentes formes, escorte l’humanité depuis la nuit des temps : présent dans les récits les plus anciens (la Bible, l’Odyssée…), le thème n’a cessé, depuis, de hanter la littérature, d’Ovide à Tierno Monénembo, de Joachim Du Bellay à Georges Perec. Mais c’est aussi qu’à côté du déplacement physique et spatial, il est un autre exil, intérieur celui-là, qui concerne en premier lieu l’artiste, parce qu’avec lui l’image du paria se confond avec celle de l’élu, et que c’est au milieu des hommes qu’il se sent étranger. Et si cet exil-là était moins la conséquence que la condition même de la création ?

A2-B1 (Collège)

L’écriture en exil
Dans ce dossier pédagogique, on découvre Mario Benedetti, auteur uruguayen du XXe siècle, qui a connu l’exil. Il a rédigé de nombreux ouvrages dans tous les domaines d’écriture. Les élèves vont apprendre à sélectionner des informations pour une biographie, découvrir des faits marquants de l’histoire latino-américaine et travailler autour d’un « questionnaire ». Ces activités ont pour objectif de les amener à développer des savoir-faire : sélectionner des informations grâce aux sources écrites et audiovisuelles, synthétiser, présenter un exposé, s’exprimer à l’oral en public, faire preuve d’empathie.

B1-B2 (Lycée)

L’écriture en exil
Dans ce dossier pédagogique, les élèves découvrent, par des activités ludiques, des auteurs espagnols et des faits historiques marquants ; on s’intéresse aux conditions de vie, à la production littéraire et aux sentiments de ces intellectuels exilés. Ces séances amèneront les élèves à prendre la place de l’écrivain exilé, afin de rédiger un « récit autobiograph