Langues sur objectifs spécifiques : entre l’approche communicative et la perspective actionnelle du CECRL, quelles évolutions didactiques et quels changements pratiques ? Une conférence de Christian Puren

jeudi 10 mai 2012

Reprise, sous forme d’un diaporama sonorisé ((au format Flash + MP3) d’une durée d’1h40), de la conférence donnée par Christian Puren à l’Universidade do Minho (Braga, Portugal) le 28 avril 2012, dans le cadre du séminaire Five years of bologna. Upgrading or Downsizing Multilingualism ?

Plan de l’exposé

1. Du paradigme de l’action au paradigme de la communication :
- La communication peut s’opposer à l’action : la gêner, ou permettre de s’en dispenser.
- La communication dépend en amont et en aval de l’action
- La communication au service de l’action s’intègre dans un processus global de gestion de l’information.

2. Du voyage touristique à la société multilingue et multiculturelle :
- Les caractéristique du voyage touristique : l’individuel, l’inchoatif, le ponctuel, le perfectif
- Les caractéristiques du vivre et travailler ensemble dans la durée : le collectif, le répétitif, le duratif, l’imperfectif

3. Cinq grandes implications pratiques de l’approche actionnelle
- 3.1. L’agir d’apprentissage et l’agir d’usage en relation d’homologie : le projet (projet pédagogique – projet social – projet professionnel)

-  3.2. Les formes de travail en classe et hors-classe au service de l’action collective : du groupe de deux au groupe-classe : autonomie collective, stratégie collective d’enseignement-apprentissage, scénario actionnel,…

-  3.3. Les formes de travail en classe et hors-classe au service de l’action en environnement multilingue et multiculturel : la médiation

-  3.4. L’information au service de l’action :

  • de la compétence communicative à la compétence informationnelle,
  • de la logique document à logique documentation

- 3.5. La culture au service de l’action : de la composante interculturelle à la composante co-culturelle de la compétence culturelle

Présentation et résumé

Les trois grandes idées développées de manière articulée dans cette conférence, et qui y sont illustrées concrètement par des reproductions d’unités didactiques de manuels de français langue étrangère, sont les suivantes :

1) La mise en oeuvre de la perspective actionnelle diffère très sensiblement de celle de l’approche communicative, en raison, notamment, des implications pratiques du passage du paradigme de la communication au paradigme de l’action.

2) La perspective actionnelle est structurellement plus adaptée aux objectifs de l’enseignement des langues à visée professionnelle que l’approche communicative.

3) La perspective actionnelle, en tant que perspective de l’agir social, permet de penser en cohérence, et de travailler en parallèle, la formation pour le domaine éducationnel (ici, la formation à l’apprentissage des langues-cultures), pour le domaine public (la formation à la citoyenneté dans une société multilingue et multiculturelle) et pour le domaine professionnel (la formation au travail en entreprise).

Cliquez ici pour visionner la conférence.


---S

Navigation

Mots-clés de l’article

Articles de la rubrique

50/131
131/131
36/131
16/131
7/131
68/131
9/131
9/131
15/131
12/131
24/131
38/131
7/131
21/131
10/131
7/131
7/131
7/131
21/131
40/131
13/131
14/131
25/131
27/131
7/131
8/131
17/131
7/131
7/131
8/131
33/131
23/131
32/131
23/131
14/131
13/131
13/131
17/131
17/131
27/131
11/131
15/131
10/131
16/131
54/131
8/131
20/131
7/131
10/131
18/131
7/131
10/131

Si vous désirez recevoir notre lettre d’information hebdomadaire envoyez un message vide à cette adresse :
lettres-subscribe@aplv-languesmodernes.org

JPEG - 23.9 ko

Découvrez nos ouvrages en Anglais, Allemand, Espagnol et FLE