« L’Italie, c’est avant tout une langue », Umberto Eco interviewé par « Le Monde », 18/03/2011

mardi 22 mars 2011

Umberto Eco : « L’Italie, c’est avant tout une langue »

« L’Italie fête les 150 ans de son unité. Anniversaire morose, galvaudé par les tensions récurrentes mais croissantes entre le Nord et le Sud, les scandales à répétition et les frasques de son président du conseil. Silvio Berlusconi ou la caricature d’une certaine Italie : truqueuse, comédienne, machiste, provinciale et vulgaire. Irritante et inquiétante. Mais une autre Italie demeure, géniale et envoûtante, l’Italie de l’harmonie du climat et des palais, des hommes et des choses.

Umberto Eco appartient à cette Italie-là, cosmopolite et éclairée, il est l’un de ces chefs de file, un monument d’érudition, professeur émérite de sémiotique, de linguistique et de philosophie, spécialiste d’esthétique médiévale et romancier à succès : dans la lignée du Nom de la rose et du Pendule de Foucault sort ces jours-ci en France son dernier opus, Le Cimetière de Prague (Grasset), une fresque riche en rebondissements, en complots antisémites et maçonniques dans l’Europe de la seconde moitié du XIXe siècle. »

Lire la suite de l’article et les propos d’Umberto Eco recueillis par Olivier Guez, envoyé spécial du journal à Milan.


50/132
132/132
35/132
20/132
7/132
13/132
12/132
68/132
9/132
14/132
12/132
25/132
32/132
7/132
19/132
10/132
7/132
7/132
21/132
43/132
23/132
22/132
8/132
17/132
8/132
8/132
32/132
15/132
30/132
23/132
11/132
9/132
14/132
16/132
19/132
22/132
8/132
15/132
10/132
8/132
16/132
54/132
20/132
10/132
19/132
7/132
10/132

Si vous désirez recevoir notre lettre d’information envoyez un message vide à cette adresse :
lettres-subscribe@aplv-languesmodernes.org

JPEG - 40.8 ko
Découvrez nos ouvrages en Anglais, Allemand, Espagnol et FLE