La procédure standard d’exercisation en langue, par Christian Puren

mardi 21 juin 2016

Cette procédure apparaît pour la première fois en France avec la méthodologie directe dans les années 1 900 pour l’enseignement de la grammaire, mais elle est aussi valable pour le lexique et la phonétique. Elle est constituée de la succession des activités suivantes : reproduction (à l’identique), conceptualisation, application, entraînement, réemploi dirigé et réemploi libre, l’objectif final étant la « re-production » dans le sens de « production d’un nouveau message » par l’élève, ou « réemploi spontané ».

Cette étude, qui s’appuie sur l’analyse des mises en œuvre concrètes de cette procédure dans une série de manuels, met en évidence la grande complexité de son fonctionnement, qui présente des phénomènes de récursivité, d’inversion, de combinaison, de reprise, de raccourci, de report, de continuum et de différenciation. Le modèle complexe ainsi dégagé pourra être utilisé tout autant par les étudiants comme outil d’analyse des manuels, que comme guide pratique par les enseignants qui souhaitent concevoir et organiser les exercices de langue au sein de leurs propres séquences de classe.

À lire sur le site de Christian Puren.


50/131
131/131
37/131
16/131
7/131
68/131
9/131
9/131
15/131
12/131
24/131
38/131
7/131
21/131
10/131
7/131
7/131
7/131
21/131
40/131
14/131
14/131
26/131
27/131
7/131
8/131
17/131
7/131
7/131
8/131
33/131
23/131
32/131
23/131
14/131
13/131
13/131
17/131
17/131
27/131
11/131
15/131
10/131
16/131
54/131
8/131
20/131
7/131
10/131
18/131
7/131
10/131

Si vous désirez recevoir notre lettre d’information hebdomadaire envoyez un message vide à cette adresse :
lettres-subscribe@aplv-languesmodernes.org

JPEG - 23.9 ko

Découvrez nos ouvrages en Anglais, Allemand, Espagnol et FLE