La didactique des langues-cultures face aux innovations technologiques : des comptes rendus d’expérimentation aux recherches sur les usages ordinaires des innovations, par Christian Puren

jeudi 23 juin 2016

Cet article s’appuie sur un modèle connu en analyse économique, le Hype Cycle du Gartner Group, ou « représentation graphique de la maturité et de l’adoption des technologies et de leurs applications ». Il décrit les différentes phases successives par lesquelles passeraient toutes les innovations en entreprise : le « signal de départ », le « sommet des attentes exagérées », le « creux de la désillusion », la « remontée de l’éclaircissement » et enfin le « plateau de la productivité ». Il fait le constat que la plupart des recherches sont faites en mode expérimental, alors que plus de recherches seraient indispensables sur les « pratiques ordinaires » des innovations technologiques lorsqu’elles se sont généralisées et pérennisées, c’est-à-dire sur les pratiques des nombreux enseignants qui vont devoir intégrer jour après jour ces innovations dans l’ensemble de leur système méthodologique personnel, et le restructurer en conséquence. L’hypothèse principale avancée est que, contrairement au modèle du Hype Cycle où le « plateau de la productivité » est en pente légèrement ascendante, en didactique des langues-cultures, du moins, « la décroissance de la productivité d’une innovation dans le temps est fonction de sa généralisation ».
À lire sur le site de Christian Puren.


Si vous désirez recevoir notre lettre d’information hebdomadaire envoyez un message vide à cette adresse :
lettres-subscribe@aplv-languesmodernes.org

JPEG - 23.9 ko

Découvrez nos ouvrages en Anglais, Allemand, Espagnol et FLE