« Les primaires : de l’engouement au désenchantement ? » dossier de la Documentation Française

dimanche 4 octobre 2020
 BRETON Jean-Luc

Rémi Lefebvre, « Les primaires : de l’engouement au désenchantement ? », livre Doc’en Poche de la Documentation Française, 7,90€.

Rémi Lefebvre, professeur de sciences politiques et spécialiste reconnu de la question, propose un livre passionnant sur les élections primaires. Ce mode de sélection de candidats au sein de partis ou de tendances politiques n’est pas inscrit dans la constitution américaine et n’a émergé aux Etats-Unis qu’il y a un siècle environ, avant de devenir le processus complexe à l’efficacité douteuse qui passionne les média du monde entier aujourd’hui. Plus tard (dans les trente dernières années), face à la perte de crédibilité et d’attractivité des partis traditionnels et aux rivalités d’ambitions en leur sein, le phénomène s’est développé dans de nombreux autres pays (Espagne, France, Italie, Royaume-Uni, etc.), et, par mimétisme, au-delà, comme en Russie où les primaires servent à donner un cachet « moderne » à une ancestrale gestion paternaliste et autoritaire.

Si aujourd’hui, l’engouement retombe et fait place au désenchantement (« candidats trop radicaux », « oppositions internes » exacerbées, « dynamiques de division », selon Rémi Lefebvre), leur disparition ne va pas de soi, puisque les primaires ont été initialement présentées comme plus démocratiques, ou en tout cas plus proches des électeurs, que la désignation des candidats par les partis eux-mêmes.

Les problématiques posées par Rémi Lefebvre aideront les professeurs de langue (d’anglais et d’italien surtout, puisque les exemples du dossier traitent surtout des réalités américaine, britannique et italienne) à mieux saisir le phénomène dans sa complexité. Elles constituent une excellente vision d’ensemble de la question, rarement traitée en tant que telle par les enseignants de langue, mais au cœur de certains des axes du programme de première-terminale, comme « Espace privé et espace public » ou « Citoyenneté et mondes virtuels », voire « Fictions et réalités ». Dans tous les cas, cette question originale, en lien avec l’actualité et les préoccupations sociétales sur la légitimité des élections et des élus, pourrait accrocher l’intérêt des élèves les plus ouverts au monde dans lequel ils vivent.

Jean-Luc Breton


Si vous désirez recevoir notre lettre d’information hebdomadaire envoyez un message vide à cette adresse :
lettres-subscribe@aplv-languesmodernes.org

Publicités

JPEG - 23.9 ko

Découvrez nos ouvrages en Anglais, Allemand, Espagnol et FLE