Certification et approche actionnelle, par Jean-Rémi Lapaire

jeudi 1er novembre 2012

À télécharger sur le site de l’Université de Grenoble, la présentation de Jean-Rémi Lapaire pour sa conférence lors de la journée d’étude du Lansad de Grenoble « De la formation en langues vivantes étrangères à la validation des compétences langagières par le CLES : approches théoriques et pratiques » du 3 septembre 2012

Adosser le CLES au Cadre Européen Commun de Référence ne se limite pas à une mise en regard d’épreuves avec des descripteurs de compétences. Il s’agit d’adopter une démarche véritablement « actionnelle », muant les « épreuves » en une mission fictive (mais socialement crédible) à accomplir, par étapes graduées et guidées, incluant une série de tâches préparatoires. Prenant appui sur quelques exemples simples, nous montrons comment autour d’une thématique préalablement définie par les concepteurs de sujets et validée en comité national, s’élaborent une succession de scènes de langage (notre appellation), plaçant le candidat dans les deux postures fondamentales de réception et de production associées à toute communication langagière. L’enjeu est bien d’agir avec la langue et non pas seulement « d’écrire » ou de « parler », de jouer et non plus simplement de « passer » le CLES. Jean-Rémi LAPAIRE est professeur de linguistique et de didactique anglaises à l’Université de Bordeaux 3. Il a été responsable du pôle CLES de Bordeaux. En contrepoint de ses recherches universitaires en grammaire et en études gestuelles, il a participé à l’élaboration de plusieurs manuels de langues.


Accéder à la présentation

Navigation

Articles de la rubrique