Vers l’espagnol total

La Grammaire de "toutes les langues espagnoles" sera publiée le 10 décembre 2009
jeudi 6 novembre 2008
 Antoine GALINDO

Dépêche de l’Agence EFE 31/10/08. Traduction A. GALINDO

La huitième et dernière réunion de la commission inter académique aura lieu du 3 au 7 Novembre au siège de l’Institut castillan et léonais de la Langue.

Y assisteront des représentants de l’Académie royale espagnole (RAE) et de toutes les académies américaines regroupées en sept zones linguistiques : le Mexique et l’Amérique centrale, Les Antilles, les Caraïbes continentales, la région andine, Le Rio de la Plata, le Chili, les États-Unis.

La « nouvelle grammaire de la langue espagnole » aura plus de 3000 pages et sera officiellement présenté le 10 décembre 2009, comme l’a annoncé au début du mois d’octobre, le directeur de la RAE, Víctor García de la Concha, qui souligne l’importance de ce qui, pour la première fois, reflètera l’"espagnol total", celui de l’Espagne et de l’Amérique latine.

De fait, le contenu de base de cet indispensable ouvrage de référence a été présenté et approuvé en mars 2007 dans la ville colombienne de Medellín, lors de la clôture du Congrès de l’Association des Académies, qu’ont présidés le roi et la reine d’Espagne et le président de Colombie.

Mais la complexité et le caractère « monumental », que García de la Concha prête à ce projet, ont retardé la date de sa publication, à cause, entre autres raisons, de la difficulté due à l’indexation de la grammaire ainsi qu’aux innombrables exemples cités.

Ces exemples sont tirés de quelques 2600 œuvres de 1190 écrivains de tous les pays de langue espagnole et des médias écrits de chacun de ces pays.

Outre la version étendue de la nouvelle grammaire, seront publiés un résumé de 700 pages et un manuel abrégé d’environ 300 pages.

La Grammaire sera présentée par Ignacio Bosque, grand expert international en ce domaine, qui dit souvent que ce livre est « une radiographie de l’espagnol actuel », qui donne à voir la langue que partagent plus de 400 millions de locuteurs dans le monde, avec les particularités de chaque pays ou de chaque région.